EnvironnementOpinionsPolitique

La Ville de Laval peut encore agir pour la protection de la forêt du ruisseau Barbe

 

Le CRE de Laval publie aujourd’hui un communiqué visant à recadrer le discours entourant la protection du boisé du ruisseau Barbe, pour laquelle plusieurs interprétations de la Loi se sont faites entendre.

Non seulement le Ministre aurait pu user de son pouvoir discrétionnaire pour empêcher la délivrance d’une autorisation ministérielle, mais la Ville de Laval n’a pas non plus à se plier aux décisions du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Si elle est contrainte par quelque chose, c’est bien par son propre zonage et sa réglementation.

 Nous appelons encore une fois la Ville de Laval à faire preuve de courage dans ce dossier et à honorer les engagements très clairs qui figurent à son Schéma d’aménagement et son RCI.

Évidemment, le spectre de poursuites judiciaires est toujours présent et la récente décision de la Cour suprême met à mal nos moyens d’agir, mais nous restons convaincus qu’une telle entreprise saura inspirer des réformes audacieuses de la Loi en montrant toutes les difficultés auxquelles se frappent les municipalités. Ne baissons pas les bras devant des décisions à court terme basées sur la crainte de sanctions, mais positionnons plutôt notre ville dans l’avenir, en pensant aux générations futures. 

Lire le communiqué de presse.

Afficher plus