ActualitésPolitiqueSociété

Inauguration de 23 nouveaux logements abordables à Laval

Laval inaugure 23 nouveaux logements abordables destinés aux femmes monoparentales à faible revenu, répondant ainsi à la crise du logement. Ce projet, financé conjointement par les gouvernements du Québec, du Canada et la Ville de Laval, vise à offrir un refuge sûr et stable aux mères en difficulté.
De gauche à droite : Annie Koutrakis, députée de Vimy, Céline Haytayan, députée de Laval-des-Rapides, Martin Badia, Président du BAAF, Seta Topouzian, Conseillère municipale de Renaud, Valérie Schmaltz, Députée de Vimont.

Le Québec traverse actuellement une crise du logement abordable, exacerbée par la hausse des prix de l’immobilier et la rareté des logements disponibles. Cette situation rend d’autant plus urgent le développement de projets tels que Avenir de femmes, visant à offrir des solutions de logement durable aux personnes les plus vulnérables. La mise en place de cet immeuble de 23 logements à Laval est une réponse concrète à cette problématique, apportant un soutien essentiel aux femmes monoparentales à faible revenu de la région.

Le 8 juin dernier le gouvernement du Québec, le gouvernement du Canada et la Ville de Laval ont inauguré le projet d’habitation Avenir de femmes, une initiative du Bureau d’aide et d’assistance familiale Place St-Martin. Ce projet consiste en un immeuble de 23 logements destinés à des femmes monoparentales à faible revenu à Laval. Le chantier a nécessité un investissement totalisant plus de 10,1 millions de dollars.

La contribution du gouvernement du Québec s’élève à plus de 2,8 millions de dollars, par l’entremise du programme AccèsLogis Québec de la Société d’habitation du Québec (SHQ). La SHQ garantit également le prêt hypothécaire contracté par l’organisme.

Le gouvernement du Canada a accordé plus de 2 millions de dollars au projet par l’entremise de l’Entente Canada-Québec concernant l’Initiative pour la création rapide de logements. La Ville de Laval a, pour sa part, versé plus de 1,2 million de dollars pour la construction de l’immeuble.

Selon un communiqué publié conjointement par les gouvernements fédéral et provincial, les représentants ont exprimé leur satisfaction à l’égard de cette réalisation. France-Élaine Duranceau, ministre responsable de l’Habitation, a déclaré : « Tous les efforts sont déployés par notre gouvernement pour qu’un plus grand nombre de Québécois puissent trouver un milieu de vie de qualité. La participation financière de notre gouvernement dans ce projet pour des mères monoparentales à faible revenu est primordiale. Voilà la preuve que nos investissements dans la création de logements abordables touchent toutes les régions du Québec et toutes les clientèles qui ont des besoins particuliers. »

L’honorable Sean Fraser, ministre du Logement, de l’Infrastructure et des Collectivités, a ajouté : « Le gouvernement fédéral redoublera toujours d’efforts pour s’assurer que tout le monde au Québec et à travers le Canada a un chez-soi sûr et stable. Grâce à l’Entente Canada-Québec concernant l’Initiative pour la création rapide de logements et à la collaboration de tous les ordres de gouvernement, nous offrons rapidement de nouvelles habitations abordables aux personnes qui en ont le plus besoin partout au pays. »

Christopher Skeete, ministre délégué à l’Économie, ministre responsable de la Lutte contre le racisme, ministre responsable de la région de Laval et député de Sainte-Rose, a souligné : « Voilà un bel exemple de collaboration entre le Bureau d’aide et d’assistance familiale Place St-Martin et tous les paliers de gouvernement. Quand on travaille ensemble, on a des résultats! Ces logements feront une réelle différence dans la vie de plusieurs femmes. »

Annie Koutrakis, secrétaire parlementaire de la ministre du Tourisme et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et députée de Vimy, a déclaré : « Toutes les Québécoises méritent d’avoir un chez-soi sûr et abordable, quelle que soit leur situation. Le gouvernement du Canada est fier de participer à la création de 23 nouveaux logements abordables destinés aux femmes monoparentales, ici à Laval. Cela démontre notre engagement inébranlable à faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte. »

Céline Haytayan, présidente de séance et députée de Laval-des-Rapides, a commenté : « Avenir de femmes est un projet d’habitation communautaire et abordable à Laval-des-Rapides qui permettra à 23 femmes monoparentales ayant un projet de retour aux études ou sur le marché du travail de se loger à faible coût. Je tiens à féliciter le Bureau d’aide et d’assistance familiale Place St-Martin pour avoir mené à terme ce projet inspirant pour toute notre communauté lavalloise. »

Sandra El-Helou, conseillère municipale et responsable du dossier de la condition féminine à la Ville de Laval, a ajouté : « Je suis particulièrement fière de voir des projets porteurs comme Avenir de femmes être réalisés grâce à l’étroite collaboration entre la Ville de Laval et ses partenaires et institutions. Il est essentiel de miser sur des solutions concrètes et variées pour favoriser l’accès aux logements sociaux abordables, notamment pour les clientèles les plus vulnérables, et il s’agit d’une réelle priorité pour notre administration. Je salue ce projet qui accordera une précieuse aide à plusieurs femmes monoparentales lavalloises. »

Martin Badia, président du Bureau d’aide et d’assistance familiale Place St-Martin, a conclu : « À l’aube des 40 ans d’existence de notre organisme, en pleine crise du logement, notre projet d’habitation à loyer modique, Avenir de femmes, n’aurait pas pu tomber à un meilleur moment pour les femmes monoparentales. Les retombées de ce projet seront d’autant plus importantes que nos résidentes bénéficieront d’un accompagnement pour réaliser un projet de vie, soit un retour aux études ou sur le marché du travail, afin de gagner en autonomie et d’obtenir une meilleure qualité de vie pour elles et leurs familles. »

Faits saillants :

Toutes les locataires ont la possibilité de bénéficier du Programme de supplément au loyer Québec de la SHQ, ce qui leur permet de débourser 25 % de leur revenu pour se loger. Cette aide additionnelle de plus de 395 000 $, répartie sur cinq ans, est assumée à 90 % par la SHQ et à 10 % par la Ville de Laval.
Le Bureau d’aide et d’assistance familiale Place St-Martin a aussi obtenu une aide financière de plus de 448 000 $ du programme Rénovation Québec de la SHQ. En vertu des normes de ce programme, cette aide est financée à parts égales par la SHQ et la Ville de Laval.
Le Bureau d’aide et d’assistance familiale Place St-Martin offrira des services d’accompagnement aux familles de l’immeuble d’habitation Avenir de femmes dans le cadre de la réalisation d’un projet de vie (retour aux études ou requalification professionnelle).

Afficher plus