Éducation

300 millions pour l’éducation: Québec lance un vaste plan de rattrapage scolaire

Source image: Freepik

Dans une initiative visant à soutenir la réussite académique des élèves, le gouvernement du Québec a annoncé un programme de rattrapage scolaire d’une valeur de 300 millions de dollars pour le reste de l’année scolaire et la période estivale. Le ministre de l’Éducation, M. Bernard Drainville, a dévoilé ce plan aujourd’hui, soulignant son engagement envers l’éducation des élèves.

Ce programme comprend des mesures visant à aider les élèves, en particulier ceux en difficulté, à surmonter les lacunes dans leur apprentissage. Le plan se divise en deux volets : des initiatives de rattrapage pour les élèves et des ajustements au calendrier scolaire. Voici un aperçu des mesures annoncées :

Mesures de rattrapage pour les élèves

Tutorat en dehors des heures de classe : Un accompagnement personnalisé ou en groupe sera assuré par des enseignants, des retraités de l’enseignement ou des étudiants en enseignement, permettant aux élèves d’accéder à davantage d’heures de tutorat en dehors des horaires de classe.
Soutien spécialisé pour les élèves ayant des besoins particuliers : Des interventions adaptées seront proposées en dehors des heures de classe, ciblant de petits groupes d’élèves présentant des difficultés similaires.
Services supplémentaires pour l’apprentissage du français pour les élèves immigrants.
Cours d’été gratuits pour les élèves de 4e et 5e secondaire dans les matières où des épreuves sont imposées.
En outre, un fonds d’urgence de 42 millions de dollars sera dédié au soutien des organismes œuvrant dans le domaine de l’éducation pour financer des initiatives favorisant la persévérance scolaire.

Modifications du calendrier scolaire et des épreuves ministérielles

Report possible de deux à sept jours des épreuves ministérielles de mai et juin, sans dépasser le 24 juin, afin de permettre plus de temps pour l’apprentissage.
Nouvelle pondération pour les épreuves ministérielles, réduisant leur poids dans l’évaluation finale des compétences.
Report de la date de remise du bulletin de la deuxième étape pour donner plus de temps aux écoles et aux centres de services scolaires pour favoriser le rattrapage des apprentissages.
Les écoles et les centres de services scolaires seront responsables de la mise en œuvre de ces initiatives, élaborant des plans de rattrapage locaux adaptés aux besoins spécifiques des élèves.

Le ministre Drainville a souligné que ces mesures visaient à soutenir la réussite éducative des élèves et a exprimé sa reconnaissance envers les enseignants, le personnel scolaire, les partenaires et les parents pour leur engagement envers cette initiative.

Pour plus d’informations sur ce plan de rattrapage scolaire, vous pouvez consulter le lien suivant : lien vers le plan de rattrapage scolaire.

Source: Cabinet du ministre de l’Éducation

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *