Société

Le métier de Répartiteur en centre d’appels d’urgence 

Source image: Collège Montmorency

Dans l’effervescence quotidienne des villes et des banlieues, un groupe de professionnels reste
souvent invisible, mais indispensable : les répartiteurs et répartitrices en centre d’appels
d’urgence. Ces personnes dévouées sont les premiers maillons de la chaîne de secours puisqu’ils
gèrent les situations critiques avec sang-froid et efficacité lors des appels d’urgence. 
La Formation continue du Collège Montmorency fait partie des rares établissements
d’enseignement public à Laval qui forme ces héros de l’ombre pour devenir répartiteur ou
répartitrice en centre d’appels d’urgence. 


Cette formation intensive de 765 heures, répartie sur 9 mois, offre une occasion rapide
d’accéder au marché de l’emploi et d’entamer une carrière dans le domaine essentiel des
services d’urgence.  
Offert en mode hybride, par des instructeurs expérimentés, dans des laboratoires informatiques
modernes, ce programme adapté à la réalité du marché permet aux étudiant.e.s d’acquérir les
compétences pratiques et théoriques nécessaires pour exceller dans ce domaine exigeant tout
en leur permettant de concilier facilement leurs études, leurs obligations familiales et leurs vies
professionnelles.

  
Les perspectives professionnelles pour les diplômés de ce programme sont quant à elle variées
et multiples. Les répartiteurs ou répartitrices en centre d’appels d’urgence, peuvent travailler
dans une multitude de secteurs publics, parapublics et privés, allant du service 911 primaire aux
services de police, d’incendie et de santé.  
La prochaine cohorte pour l’Attestation d’études collégiales – Répartiteur en Centre d’Appels d’Urgence débutera le 25 mars 2024. C’est une opportunité de carrière à ne pas manquer
pour ceux qui aspirent à faire une différence dans leur communauté en tant que premier
répondant sur la ligne d’appels d’urgence. 
Si vous êtes prêt à relever le défi et à devenir un héros de l’ombre, visitez le site web de la
Formation continue du Collège Montmorency
pour en savoir plus sur la formation.

Un article rédigé par Melikha Konaté

Afficher plus